Pratiquer la course à pied pour mieux voyager

Pratiquer la course à pied pour mieux voyager

Courir pour que votre voyage se déroule bien, au premier abord cela semble être une idée un peu incongrue. Beaucoup se demandent quelle relation y a-t-il entre la pratique d’une activité sportive et le fait de voyager, nous allons justement donner les réponses dans la suite de cet article.

Un voyageur qui court est en meilleure santé qu’un voyageur sédentaire

La course à pied, tout comme les autres activités sportives, a un impact positif sur la forme. Sauf pour les personnes qui doivent faire une évacuation sanitaire, voyager en étant malade n’est guère confortable. Cela se ressent surtout lorsqu’on doit voyager pendant plusieurs heures. Le fait de rester assise pendant une longue durée de temps peut créer une sensation d’engourdissement. Ceux qui ont l’habitude de pratiquer une activité sportive sauront plus affronter ce genre de tracas. Il faut savoir que la pratique de la course à pied a de nombreux atouts notamment sur la santé cardiaque, sur l’endurance et sur la forme en général.

Bien se préparer avant les vols long-courriers

Beaucoup appréhendent les vols long-courriers. L’idée d’être confiné dans cet engin en fer, qui plane à des milliers de mètres en dessus du sol, peut susciter de la peur. Il y a aussi le fait de devoir s’asseoir pendant des heures, sauf si on voyage en première classe et en classe affaires, les sièges des avions ne sont guère confortables. À ce propos justement, il faut penser à marcher de temps en temps dans les allées pour que le sang circule bien lorsque le vol dure plus de 6 h. Vous pouvez aussi faire des flexions et des extensions. Pour prévenir la crampe, pensez à ne pas croiser vos jambes et à ne pas porter des objets lourds sur les cuisses durant le vol. Évitez aussi d’encombrer le dessous des sièges pour que vous puissiez bouger vos jambes.

Lorsque vous devez voyager durant des heures, il est aussi préférable de porter des vêtements amples et des chaussures confortables comme des baskets par exemple. En prévision du décalage horaire, essayez de retarder ou d’avancer votre heure de sommeil, selon votre destination, quelques jours avant votre départ.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *