La Mauritanie, une terre riche et pleine de surprises

La Mauritanie, une terre riche et pleine de surprises

Ce pays de l’Afrique de l’ouest coincé entre l’Algérie, Le Sahara, le Mali et le Sénégal, regorge de trésors.
Des terres arides proches du désert aux plaines de pâturages, la Mauritanie possède des paysages changeant qui raviront tous les voyageurs amoureux de nature.
Nous vous invitons à partir à la découverte de ce superbe pays à la fois surprenant et fascinant.

La Mauritanie, carrefour des cultures.

La Mauritanie tient son nom de « Maurétanie romaine » qui désignait le territoire des Maures ce peuple berbère de l’Antiquité.
C’est un pays très commerçant où les caravanes se croisent pour former une union entre les pays de l’Afrique du Nord et de l’Afrique Subsaharienne. Sa population composée d’Arabo-berbères et de Noirs-Africains créée une diversité ethnique enrichissante où traditions et cultures se croisent.

Un pays au climat diversifié.

Avec une superficie de plus d’un million de km², la Mauritanie possède un climat très est différent selon les régions.
En majorité désertique, le climat est très sec et très chaud ce qui explique la faible densité de population dans les régions proche du désert, 3 personnes par kilomètre carré. Les températures atteignant souvent les 50° et l’avancée du désert poussé par les vents obligent les habitants à se réfugier sur les côtes où le climat y est plus supportable.
En effet l’air du large offre un climat plus tempéré sur les côtes rendant la vie plus agréable.
Ne cherchez pas à différencier les 4 saisons car celles-ci sont inexistantes.

Nouakchott, une capitale moderne à l’architecture française.

C’est en 1956 que fût créée la capitale de la Mauritanie et plus précisément en 1958, date à laquelle la première pierre fût posée par le ministre mauritanien en présence du Générale de Gaulle.
Ne comptant à l’époque que 500 habitants seulement, Nouakchott se développa avec la construction d’habitations modernes réalisées par l’architecte français André Leconte.
C’est donc une ville récente qui vit sa population rapidement augmentée passant de 8000 habitants en 1960 à plus de 800 000 habitants de nos jours.

nouakchott
nouakchott – metropolis.org

Sa situation ne doit rien au hasard. Placée en bordure de l’océan, Nouakchott présente tous les avantages aussi bien géographique, climatique que politique.
Ce lieu est connu des nomades depuis des centaines d’années. Son climat y est idéal et elle permet de créer un lien entre la population du Nord, composée de Maures et celle du Sud composée de Noires.
Nouakchott est une ville sortit du désert qui a poussée comme un champignon ce qui explique que certains quartiers soient encore en construction.
Située en plein désert, cette ville est tout simplement exceptionnelle. Elle n’en est pas pour autant figée. En effet, c’est une ville dynamique où l’artisanat y est roi. Tout ce vend et tout s’achète sur les marchés.

La culture en Mauritanie.

La culture mauritanienne est issue des différents courants apportés par les diverses populations qui se sont succedées dans le pays et qui en ont fait un lieu d’échange culturel.
Les traditions culinaires en Mauritanie sont elles aussi sous l’influence des cultures sénégalaises, arabes ou encore maliennes surtout dans les régions du sud et sud-est.
Vous pourrez y déguster un délicieux couscous appelé « Lathiri », du « thieboudiene », plat à base de riz et de poisson venu du Sénégal ou bien du « Fondé », bouillie cuisinée à base de graines de couscous, de mil servie avec du lait.
La musique et la poésie sont des arts qui prennent beaucoup de place dans la culture mauritanienne. Chaque maison est équipée d’un poste radio ou lecteur cassette.
Il n’y a pas une ville sans une boutique qui diffuse à longueur de journée de la musique et vous propose des copies cassette.
Si par chance une fête se déroule durant votre visite de Nouakchott vous y découvrirez les « Griots », véritables troubadours qui jouent un rôle important dans la société mauritanienne depuis des millénaires.

Le Parc national du banc d’Arguin, un vaste territoire naturel à découvrir.

Avec plus de 12 000 km², la réserve naturelle du Parc national du banc d’Arguin couvre un tiers du littoral mauritanien. Il est tellement étendu qu’il se partage entre une partie maritime et continentale.
Créée en 1976, cette réserve naturelle à pour but de conserver et protéger la biodiversité marine de l’océan ainsi que l’écosystème du Golfe d’Arguin.
C’est une endroit où les dunes, bancs de sable et vasières se côtoient pour créer de superbes paysages naturels.
Vous pourrez également y observer plus de 2 millions d’oiseaux migrateurs venus passer l’hiver loin du froid de l’hemispère nord.
Situé entre le cap blanc et le cap Timiris, c’est un endroit encore préservé qui offre aux amoureux de nature une faune et une flore exceptionnelles.
Les visites se déroulent dans le respect de l’environnement avec une démarche écoresponsable. Une charte du visiteur est à consulter avant votre visite afin de vous sensibiliser aux conséquences qu’engendre le tourisme de masse sur cet environnement naturel.

Les plages en Mauritanie.

Plage de Mauritanie
Photo Mauritanie-online.com

La Mauritanie c’est aussi 750 kilomètres de plage sans béton où la nature reste reine. Bordant l’Atlantique, les plages de Mauritanie sont accueillantes et conviviales. Passage obligé des touristes, les plages sont très bien entretenues par les locaux. Situées à seulement 5 minutes de la capitale Nouakchott, elles sont idéales pour passer une journée détente en famille ou en amoureux. Les restaurants qui bordent la plage vous permettront de vous restaurer dans un cadre idyllique et naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *